dimanche 29 mars 2015

Sujet épineux

Épine noire ou Épine blanche ?

Parmi les arbustes épineux qui constituent les haies, il y a le Prunellier et l'Aubépine. Tous deux ont des fleurs blanches et il y a souvent confusion entre les deux.
Voici comment les différencier.

En fait c'est très simple, le Prunelier est le seul arbuste épineux à fleurs blanches à fleurir avant d'avoir des feuilles.

Prunellier - Prunus spinosa L. - Rosacées

Le Prunellier a le bois sombre ce qui lui vaut certainement le nom d'épine noire. Il est actuellement en fleurs. Les feuilles n'apparaitront que lorsque toutes les fleurs seront fanées, et seront ovales et finement dentées.



Les fruits du Prunellier sont des prunelles, des petites prunes noires bleutées à maturité, couvertes de pruine. Mais attention, elles sont très âpres. On pourra éventuellement les récolter mais après les premières gelées. On peut en faire des compotes ou les mettre à l'eau de vie.

Prunelles - Fruits du Prunellier

Les prunelles, très astringentes, sont utilisées contre les maux de gorge et les diarrhées. J'ai testé de croquer une prunelle en été et de mettre un peu de pulpe sur une aphte. Efficace ! Mais attention à la grimace, c'est vraiment, vraiment, vraiment très astringent !
Les fleurs encore en bouton peuvent aussi être récoltées. Elles sont dépuratives.
Et avec les jeunes pousses feuillées de l'année on parfume du vin blanc ou de l'alcool de fruit pour faire la "trousse-pinette".




L'Aubépine ou épine blanche, a le bois plus clair, on l'appelle épine blanche. Pour le moment on ne peut observer que les bourgeons et les épines.

Aubépine - Crataegus oxyacantha /monogyna - Rosacées


Il faudra attendre le mois de mai pour observer et récolter ses belles fleurs blanches qui se détachent sur le vert tendre et luisant des feuilles. Celles-ci sont découpées en 3 à 5 lobes inégaux. Mais attention, pour la cueillette, aux épines acérées ! Avec les feuilles on les voit moins mais elles sont toujours là, le long de chaque branches !

Aubépine - Crataegus oxyacantha /monogyna - Rosacées
La récolte des fleurs se fera lorsque celles-ci sont encore en boutons, comme ci-dessous. Elles régulent la tension artérielle, favorisent la circulation sanguine et tonifient le cœur. Les fleurs peuvent aussi venir agrémenter vos salades printanières.

Aubépine - Crataegus oxyacantha /monogyna - Rosacées

Les fruits sont rouges et comestibles. On les appelle des cenelles ou, dans le langage populaire, les "poires à Bon Dieu". On peut les récolter en septembre-octobre pour en faire des compotes ou des gelées. Mais sans grand intérêt. Par contre rien n'empêche de manger quelques fruits pendant vos balades, pour le fun !

Cenelles - Fruits de l'Aubépine
Photos prises :
- le 27 mars  2015 dans le bois de Vincennes (75) pour les fleurs de Prunellier et les bourgeons d'Aubépine
- le 12 mai 2013 à Fonterland (36) pour les fleurs d'Aubépine
- le 30 avril 2014 à Groix (56) pour les boutons de fleurs d'Aubépine
- le 28 août 2014 à Lancharre (71) pour les prunelles et les cenelles

lundi 9 mars 2015

Fini de dormir !


Le printemps est là et les bourgeons s'ouvrent laissant apparaitre le fin duvet qui les tenaient au chaud pendant l'hiver.

 Charme commun - Carpinus betulus L.- Bétulacées (APG3)

Ce duvet s'appelle la bourre. En botanique on dit que les bourgeons débourrent. C'est le débourrement (ou débourrage) qui met fin à la période de dormance pendant laquelle le bourgeon conservait son trésor au chaud sous un gros pull de laine (la bourre) et un ciré bien imperméable (les écailles). Aussi bien protégé qu'un  marin breton prêt à affronter les tempêtes !

Noisetier commun - Corylus avellana L. - Bétulacées (APG3)

Photos prises le 08 mars  2015 dans le bois de Vincennes (75).

dimanche 1 mars 2015

Chapeau pointu

Le chaton de Saule peut laisser tomber son manteau. Enfin libre !
Après un long hiver à l'abri sous son écaille, ce chaton peut déployer ses beaux poils argentés.
Le bourgeon de Saule a une particularité : il n'a qu'une seule écaille.

Chaton de Saule pourpre ou Osier rouge  - Salix purpurea - Salicacées
Dans quelques temps il prendra de belles couleurs rasta : voir ici

Photo prise le 27 février  2015 à l'arboretum de l'école Du Breuil dans le bois de Vincennes (75).